Profile

Join date: Jun 4, 2022

About

Les éliminatoires de la CAN 2023 débutent ce mercredi à travers l'Afrique. 48 équipes nationales espèrent participer à la phase finale de la prochaine Coupe d'Afrique des nations. Celle-ci se déroulera en Côte d'Ivoire du 23 juin au 23 juillet 2023. 24 équipes seront alors présentes. Demandez le programme de cette première journée !


La Côte d'Ivoire reçoit la Zambie le 4 juin dans le nouveau stade de Yamoussoukro, avant d'affronter trois jours plus tard le Lesotho en Afrique du Sud.


Ces qualifications n'auront pas d'incidence sur la participation de la Côte d'Ivoire, puisqu'elle est le pays hôte de la prochaine et de ce fait, y participe automatiquement.


Le Kenya et le Zimbabwe, dont les fédérations sont suspendues par la Fifa en raison d'interférences gouvernementales, ne disputeront pas la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN) organisée l'an prochain en Côte d'Ivoire. C'est ce qu'avait annoncé la Confédération africaine de football (CAF) le 24 mai dernier dans un communiqué de presse.


Le gouvernement kényan a placé la fédération sous tutelle à la suite d'accusations de détournement de fonds contre son président Nick Mwendwa. Au Zimbabwe, les dirigeants de la fédération ont également été limogés pour des irrégularités financières par une instance sportive dépendant du gouvernement.


Il reste donc 23 places à prendre. Ce mercredi premier juin le Ghana qualifié pour la Coupe du monde entre en lice contre Madagascar au Ghana à Cape Coast (19H TU) dans le Groupe E et l'Angola à 16H TU contre la Centrafrique à Luanda dans le groupe E.


La Côte d’Ivoire est directement qualifiée en tant que pays hôte. Mais la Fédération Ivoirienne de football a quand même décidé de disputer les qualifications afin de se préparer aux mieux pour la compétition qui se déroulera dans leur pays.


Le pays organisateur se retrouve dans un groupe composé des Comores, surprise de l’édition précédente, le Lesotho, 144e nation au classement FIFA, et la Zambie, vainqueur de l’édition 2012. Elle jouera les matchs, mais les résultats ne seront pas comptabilisés dans le cadre des qualifications.


Pour chaque édition de la CAN, ou de n’importe quelle compétition internationale, le pays hôte est qualifié d’office à la compétition en tant qu’organisateur, ainsi il est récompensé de ses investissements en matière d’infrastructures, d’accueil et d’organisation. La nation hôte peut, s’il le souhaite, participer, ou non, aux qualifications pour la compétition. Ces dernières années, les pays hôtes ont généralement participé aux qualifications. Les matchs de qualifications servent de préparations au pays organisateur avant le début de la compétition.


Dans la zone Europe, le pays organisateur de la compétition, Euro ou Coupe du Monde, se rattache à un groupe lors du tirage au sort des qualifications. Il joue les matchs contre chacune des équipes du groupe. Les matchs sont amicaux, ils ne comptent pas « réellement » dans le classement du groupe de qualification. Si le pays hôte est dans une des places permettant de se qualifier, c’est la nation classée derrière qui prend la place du pays organisateur.


Les Étalons ont ainsi eu de nombreuses opportunités d’ouvrir le score dès les premières minutes de la rencontre, mais ni Tapsoba, ni Dango Ouattara, ni Cyrille Bayala n’ont pu concrétiser les occasions des Étalons. Dans un Grand Stade de Marrakech vide, les demi-finalistes de la dernière CAN ont dû attendre la 88e minute pour faire le break grâce à une reprise de la tête de Dango Ouattara, déjà passeur sur le but de Bande.


C’est un départ idéal pour les Étalons, et surtout pour le nouvel sélectionneur, le Français Hubert Velud, qui a pris la succession Kamou Malo il y a un peu plus d’un mois.


La Tunisie et la Guinée équatoriale s’affrontaient ce jeudi dans le cadre des qualifications à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023, prévue en Côte d’Ivoire. Alors que l’on anticipait ce qui ressemblait au choc du groupe J (Tunisie, Guinée équatoriale, Libye et Botswana), la rencontre aura finalement été à sens unique avec une victoire des Tunisiens sur un large score (4-0).


Les locaux ont pourtant dû attendre l’heure de jeu pour prendre l’avantage, après une première mi-temps stérile malgré leurs 70 % de possession face à une équipe équato-guinéenne trop hasardeuse sur ses relances et pas assez agressive offensivement.


Carton rouge fatal aux Équato-Guinéens

C’est finalement à la 56e minute que Naïm Sliti est venu débloquer la situation. Juste après un premier but refusé, l’ailier gauche d’Al Ettifaq a profité d’un cafouillage dans la surface adverse après un premier ballon mal repoussé par la défense pour frapper et ouvrir le score (1-0).


Ce premier but n’a pourtant pas refroidi les visiteurs qui ont continué de pousser, se créant un peu plus d’occasions et conservant davantage le ballon. Mais deux avertissements coup sur coup du nouvel entrant Joan Lopez Elo, synonymes de carton rouge, ont complètement gâché la fin de match équato-guinéenne.


LIRE AUSSI. Coupe d’Afrique des Nations. Les groupes des éliminatoires pour la CAN 2023


Jaziri (2-0, 77e), puis Msakni par deux fois (4-0, buts à la 80e et la 85e) ont profité des largesses adverses pour creuser l’écart, quelques minutes seulement après leur entrée en jeu, tandis que la Guinée équatoriale s’est retrouvée sous l’eau jusqu’au coup de sifflet final.


Prochain match pour les deux équipes, le 5 juin face au Botswana pour la Tunisie, et le 6 juin contre la Libye pour la Guinée équatoriale.eweaew

[[DIRECT@LIVE]] Tanzanie - Niger En Direct CAN 2022 gratuit tv 04 Juin 2022

More actions